Derniers sujets
» Mj du 25 avril
par Eric Gamond Hier à 11:56

» Initiation DeathWatch du 21 avril 2018
par Lordjerrel Jeu 19 Avr - 19:43

» DeathWatch
par Lordjerrel Jeu 19 Avr - 18:32

» Les Rumeurs
par ShikyoTenshi Jeu 19 Avr - 17:51

» Présentation - Winnie
par ShikyoTenshi Lun 16 Avr - 22:51

» Vidéo autour du jeu de rôle
par ShikyoTenshi Lun 16 Avr - 20:07

» Présentation Ames Soeurs
par ShikyoTenshi Lun 16 Avr - 19:33

» Plan de maisons américaines
par Logan Mer 11 Avr - 11:02

» Soirée du 11 Avril
par ShikyoTenshi Mar 10 Avr - 7:02

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Lordjerrel
 
ShikyoTenshi
 
La Balance Cosmique
 
Eric Gamond
 
Logan
 


Sombre - House of the Rising Dead

Aller en bas

Sombre - House of the Rising Dead

Message par ShikyoTenshi le Mar 27 Mar - 14:11

Possible scénario possible pour ce mercredi, en fonction des joueurs présent.

Ce survival se déroule en août 1973, au Texas. Prévu pour 3 à 5 joueurs, il s'inscrit dans le sous-genre zombie apocalypse.

Pitch
Poursuivis par une horde de zombies, les personnages se réfugient dans une ferme. Oswald, un vétéran du Vietnam s'y est retranché.

Les Zombies
Livides, sales, débraillées. Sanguinolents pour la plupart, putréfiés pour certains. Le virus ne discrimine pas. Il y a des morts-vivants des deux sexes, de tout âge, race et condition sociale. Mais d'animaux, ils sont immunisés.

Rapide, agressifs et pas complètement stupides. Ils sont incapables d'élaborer un plan d'attaque, mais si on les abat dès qu'ils franchissent un coin de rue, ils comprennent vite qu'il vaux mieux rester en retrait. Leur idée fixe est de dévorer les humains. Ce ne sont pas des charognards, seuls les vivants les intéressent. S'ils n'ont pas d'objectif, ils restent immobile ou titubent. Dès qu'une victime est en vue, ils réagissent au quart de tour. infatigables, ils courent vite et longtemps. Ils ne grimpent pas, ne sautent pas, ne parlent pas. Ils hurlent ou grognent. Ils ont l’ouïe fine et sont excités par l'odeur du sang. Ils n'aiment pas le feu.

Dépourvu d'instinct de conservation, le zombie ne fuit pas. Il attaque tel un fou furieux, mordant, frappant, griffant. Il ne ressent pas la douleur et peut frapper jusqu'à se briser tous les os de la main. Les doigts arrachés, il frappe encore. Le poing réduit à l'état de moignon sanguinolent, il frappe toujours.

Chronologie
Ce scénario se déroule en août 1973. Il faut très beau et très chaud, pas un nuage à l'horizon. Par bonheur, les nuits sont raisonnablement fraîches.

Juin
début de l'apocalypse. Le virus se répand à une vitesse fulgurante, c'est une pandémie. Les dégâts sont colossaux, les victimes se comptent par millions et grossissent les rangs des morts-vivants. Le gouvernement, la police, l'armée sont débordés. Très vite, radio et télévision cessent d'émettre. Personne ne sait plus ce qui se passe dans le reste du pays, ni ailleurs dans le monde. La catastrophe a surpris les personnages à Austin, Texas. Réfugiés dans un centre commercial avec une cinquantaine d'autres survivants, il condamnent les entées avec des camions de livraison, dont ils dégonflent les pneus. Bientôt, ils se retrouvent assiégés par plusieurs milliers de zombies.

Juillet et août
Cinquante personnes à nourrir, c'est beaucoup. À mesure que les ressources du centre se raréfient, la tension croît entre les survivants. Des clans se forment.

Il y a trois jours
Les conflit larvés dégénèrent en guerre ouverte. Tandis que la bataille fait rage, les zombies, sans qu'on sache comment, pénètrent dans le centre. C'est le massacre. Les personages s'échappent à bord de véhicules garés dans le parking souterrain. Constitué d'une douzaine de personnes, leur groupe se dirige vers la campagne. La densité de population étant plus faible qu'en ville, les zombies devraient y être plus rare. Mauvais calcul.

Aujourd'hui
En matinée, leur bivouac est attaqué par une horde de zombie. Le choc est brutal.  Les survivants fuient en abandonnant la quasi-totalité de leur matériel. Il s'entassent dans un vieux minibus, dont le moteur caractériel les contraint à de fréquents arrêt. Cela permet aux morts-vivants de rester au contact. par chance, il y a dans le groupe un excellent mécano, Matt. Il fait des miracles toute la journée, mais doit s'avouer vaincu en début de soirée : panne sèche. Les zombies déjà en vue, les personnages achèvent leur compagnons gravement blessés pour leur épargner une mort atroce, puis se mettent à courir.

Il y a cinq minutes
À bout de souffle, Matt, Jenny (une lycéenne) et les PJ, arrivent en vue d'une ferme délabrée. Ils ont les zombies sur les talons.

Les Personnages
Pas de pré-tirés, mais une création collective.
Les PJ se connaissent bien, au minimum depuis le centre commercial, peu-être d'avant. Il faudra donner de l'épaisseurs aux personnages, mais sans excès. Le scénario est dynamique, pas le temps d'exploiter les backgrounds détaillés.
Dans les films de zombies, le passé des protagonistes compte mois que leurs efforts pour survivre à l'instant présent.

Les personnages résidaient à Austin ou y étaient de passage lorsque la pandémie zombie s'est déclarée. Chacun doit être lié au moins à un autre PJ par un élément de BG et il faut que ces liens soient positif. Créer des liens avec Matt et Jenny est possible, mais pas indispensable.

Il faut respecter les quotas, ils reflètent la diversité des casts horrifiques et, en l'absence de BG détaillés, aident à typer les personnages.
Il doit y avoir au moins un Noir (une tradition depuis "La Nuit des Morts*Vivants"), un Latino (Texas et Mexique sont limitrophes) et une femme (pour le fan service, c'est un film d’exploitation).

Préquelles
Étant donné que les personnages survivent depuis des mois au milieu de zombies, tout le monde coche 2 cercles d'Esprit, voire plus en cas de BG chargé.

Traits
Pas de traits surnaturels, aux moins deux personnages doivent acquérir Tir. Impossible de choisir Chien, Infecté ou Objet.
avatar
ShikyoTenshi
Trésorier de l'Assoc
Trésorier de l'Assoc

Messages : 36
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum